Jérôme Labille

Une petite phrase pour vous présenter : Directeur de Recherche CNRS au CEREGE - Physicochimiste des interfaces dans l'environnement - J'étudie le transfert des polluants à travers ses différents compartiments.
Institution : CEREGE - CNRS - AMU
Ma fonction et / ou mon métier : Directeur de Recherche CNRS
Lien web pour en savoir plus sur vous : https://www.cerege.fr/fr/users/jerome-labille
Aurez-vous un poster ou un diaporama présentant une de vos recherches du moment à présenter ? : Non
Quelles sont vos attentes quant à cette 6ième journée Scientifique de l'OSU Pythéas ? : Explorer le champs des possibles quant à une structuration de la recherche scientifique à l'OSU dans les thématiques de la transition environnementale. Chaque compétence existante dans les unités doit être identifiée afin de faire ressortir de potentiels axes de recherche prospectifs.
Quel est votre définition de la transition environnementale ? : Cela adresse l'ensemble des bouleversements écologiques et sociétaux en lien avec l'accroissement démographique, le changement climatique et la raréfaction des ressources.
Quels sont les enjeux de la transition environnementale pour vous ? : Les enjeux sont de savoir anticiper ces bouleversements afin de les minimiser via des changements de pratique et de consommation. Cela passe par la compréhension de ces processus et la proposition de solutions pour réduire l'impact à la source.
Comment travaillez-vous sur la transition environnementale au sein de votre structure ? : J'étudie le transfert des polluants dans l'environnement, ainsi que les moyens de remédiation. Ces derniers peuvent êtres des procédés de dépollution en traitement de l'eau, de la formation auprès des consommateurs ou des producteurs. Dans une approche plus intégrative, j'étudie aussi la faisabilité de nouveaux modes d'utilisation de la ressource via des cycle courts: la réutilisation d'eau usée traitée.
quels seraient les nouveaux rôles, les actions de l'institut de la transition environnementale ? : L'institut doit permettra que ces enjeux se concrétisent, à travers à la fois la recherche scientifique nécessaire à l'acquisition des nouvelles connaissances, et l'éducation des jeunes scientifiques et des acteurs concernés. ITEM doit favoriser (financer) les actions dans ce sens, notamment via des approches inter disciplinaires nécessaires à l'approche intégrée des problématiques soulevées.